L’agence japonaise des services financiers modifie sa réglementation sur les plateformes d’échange

La Financial Services Agency (FSA), qui est le régulateur financier japonais, envisage de modifier la réglementation portant sur les plateformes d’échange de cryptomonnaies, rapporte le quotidien Japonnais Sankei aujourd’hui.

La FSA envisagerait de réglementer les plateformes d’échanges de cryptomonnaie en y appliquant la Loi sur les instruments financiers et l’échange (FIEA). Cette application remplacerait l’actuelle réglementation qui définit les plateformes d’échanges comme des « services de paiement ». Cela signifie que les plateformes d’échanges devront offrir une meilleure protection à leurs clients. La FIEA oblige les sociétés de gestion de titres à gérer les fonds et les titres des clients séparément des actifs de l’entreprise.

La réglementation actuelle place les cryptomonnaies dans la même catégorie que les moyens de paiement électroniques. Si la FSA applique cette réglementation (FEIA) aux plateformes d’échanges, les cryptomonnaies seront considérées comme des produits financiers. 

Rejoignez la communauté Crypto Analyse

Selon le journal local, le récent vol de 523 millions de NEM sur la plateforme Coincheck a contribué à la décision du gouvernement de changer la réglementation sur les plateformes d’échanges de cryptomonnaies. L’agence de sécurité financière a mené une enquête sur une quinzaine de plateformes non enregistrées et en a conclu que des lacunes de sécurité et de réglementation étaient présentes sur ces sites. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *