Well Fargo est le dernier en date à bannir les achats de cryptos

Wells Fargo a annoncé qu’ils allaient commencer à bloquer tous les achats de crypto-monnaies sur les cartes de crédit à leur nom.

Malgré l’interdiction, ils ont laissé entendre que l’interdiction pourrait n’être que temporaire. Pour clarifier les choses à propos de cette question, Shelley Miller, une représentante de l’institution financière, a déclaré:

“Wells Fargo continuera à évaluer la question à mesure que le marché évolue.”

Le représentant susmentionné de Wells Fargo a également déclaré:

“Nous faisons cela afin d’être cohérent dans l’ensemble de l’entreprise Wells Fargo en raison des multiples risques associés à cet investissement volatile. Cette décision est conforme à l’ensemble de l’industrie. “

En février, Citigroup, JPMorgan Chase et Bank of America ont été les premières banques à imposer des restrictions à l’achat de crypto-monnaies, en raison des craintes de volatilité et de risques financiers élevés. Il est surprenant de voir Wells Fargo faire de même plusieurs mois plus tard, mais il y a une chance que la société n’ait pas subi le poids des dommages financiers jusqu’à maintenant.

Wells Fargo est sans aucun doute l’une des plus grandes institutions financières des États-Unis, évaluée à un montant stupéfiant de 270 milliards de dollars sur le marché boursier. Voir un tel acteur financier restreindre ses clients d’accéder au marché des crypto-monnaies a été source d’inquiétudes.

Cependant, d’autres membres de la communauté considèrent que ce choix est justifié, car les dettes de cartes de crédit ont commencé à s’accumuler sur l’achat de certaines cryptos.

Selon un rapport de LendEDU, une société de crédit et de prêt, environ 18% des investisseurs en crypto-monnaies ont utilisé des cartes de crédit pour financer leurs campagnes d’achat de cryptos. Cependant, environ un cinquième des 18% susmentionnés n’étaient pas en mesure de rembourser leurs soldes dus.

Bien que les chiffres concernant cette question soient gardés sous clé, il est probable que certains des débiteurs devaient de grosses sommes à leurs prêteurs.

Ce faible taux de remboursement de la dette peut avoir quelque chose à voir avec la baisse des prix observée sur le marché de la crypto-monnaie au cours des derniers mois. “Fear of Missing Out” (FOMO) est devenu une idéologie commune pour les investisseurs en crypto-monnaies, avec de nombreuses personnes malheureuses qui achètent à des prix de pointe pour tenter de réussir leur investissement.

Non seulement cela, mais il existe d’innombrables histoires sur les forums Internet qui représentent des investisseurs en crypto-monnaies prenant des prêts massifs juste pour obtenir plus d’actifs cryptos. La plupart de ces histoires ne se sont pas bien terminées, les prix ayant chuté de plus de 70%, mettant ces investisseurs dans une situation financière très difficile.

Le climat actuel autour de l’industrie de la crypto-monnaie est plutôt mitigé. Certaines institutions traditionnelles ne souhaitent pas entendre parler des cryptos, tandis que d’autres sont prêts à accepter l’industrie à bras ouverts. Au cours des prochains mois et des prochaines années, alors que le marché des cryptos se développera, ces entreprises traditionnelles devront commencer à s’aligner, que ce soit pour ou contre l’industrie.

Traduit librement depuis altcointoday.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *