La "preuve d’arbre de Merkle" de Zcoin cherche à rendre le minage plus juste

Zcoin, un actif axé sur la protection de la vie privée, lance une version fonctionnelle de MTP v1.2 (Merkle Tree Proof) — un algorithme de preuve de travail résistant à l’ASIC — sur son testnet. Le chinois du minage Bitmain a récemment annoncé la sortie d’un ASIC conçu pour l’extraction de Zcash, qui est une cryptomonnaie portant sur la vie privée, ce qui a suscité quelques inquiétudes dans la cryptosphère.

Fondé en septembre 2016, Zcoin a été construit pour s’attaquer aux problèmes de décentralisation et de confidentialité sur la blockchain. Elle a également été la première monnaie à mettre en œuvre le protocole Zerocoin et à assurer la confidentialité financière en utilisant des preuves sans identification.

Créé par Alex Biryukov et Dmitry Khovratovich en juin 2016, MTP est conçu pour cibler la centralisation des mineurs causée par les ASIC et permettre l’entrée dans le processus de minage pour les processeurs et les GPU. Le directeur des opérations de Zcoin, Reuben Yap, a expliqué comment MTP travaille à démonopoliser l’espace de minage des cryptomonnaies.

« Lorsque vous avez des machines spécialisées, X dollars vous donneront un taux de hachage 1000 fois plus élevé que si je dépense la même somme pour un processeur ou un GPU. Donc si je dépense 2000 $ pour un mineur ASIC bitcoin, je vais avoir une meilleure performance que si je dépense 2 000 $ pour un RIG de minage GPU », a-t-il dit.

« Le but de MTP est de rendre le prix et la performance aussi proches les uns des autres, que vous utilisiez un ASIC, un GPU ou un CPU, afin que personne ne puisse obtenir un avantage injuste en utilisant du matériel spécialisé. L’idée d’une exploitation minière égalitaire où Satoshi exprimait “un CPU par vote” est de retour. »

Reuben Yap a souligné que les fabricants d’ASIC comme Bitmain ne sont pas incités à vendre des mineurs à des prix plus abordables. Mais, en permettant aux gens d’utiliser leur matériel existant, sans avoir besoin de quelque chose de spécialisé pour rester compétitif, tout le monde peut être maintenu « sur un pied d’égalité plutôt que seulement par les fabricants de machines qui contrôlent tout ».

Le système a été publié pour la première fois en janvier 2018 et a été utilisé pour renforcer les algorithmes contre les attaques trouvées dans les revues académiques et dans les programmes de primes MTP financés par Zcoin. MTP peut gérer de grandes tailles de mémoire de 2 à 8 Go, ce qui lui donne un avantage par rapport à d’autres systèmes phares tels que Scrypt, Equihash et Cryptonight.

MTP décourage également l’utilisation de botnets — des ordinateurs infectés qui sont contrôlés pour miner les cryptomonnaies —, car son utilisation élevée de la mémoire avertirait probablement les utilisateurs des systèmes infectés en raison des impacts lourds sur les performances du système. Les botnets ont souvent profité des algorithmes ASIC-résistants dans le passé, bien que MTP exige beaucoup plus de mémoire pour le calcul de preuve.

Zcoin affine maintenant son code MTP pour préparer l’application à des tests étendus. Il lancera également des primes pour le développement de mineurs open source et le logiciel de pool avant sa sortie sur le réseau principal.


Pour monter votre RIG de minage par GPU, vous pouvez suivre nos tutoriels et me poser vos questions par mail à l’adresse suivante : mining@crypto-analyse.org. Je réponds à tout le monde aussi précisément que possible, il faut juste parfois être patient, car je traite les messages par ordre d’arrivée.
Pour être tenu informé des news et autres sujets concernant le mining, vous pouvez nous rejoindre sur Telegram :


Librement traduit de bitcoinmagazine.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *