Un site calcul les coûts des attaques à 51%

Un nouveau site internet prétend avoir calculé des coûts « précis » pour le lancement d’une attaque à 51 % contre certaines des cryptomonnaies les plus importantes.

HACKER BYTECOIN POUR 557 $

51 Crypto, qui inclut dans ses listes Bitcoin, Ethereum, Bitcoin Cash, Litecoin et Monero, indique le coût théorique d’une attaque de 51 % pour une durée d’une heure, ainsi que la quantité de puissance de hachage requise qu’un attaquant pourrait acheter auprès d’un service de location standard tel que NiceHash.

La liste rend la lecture décourageante. Bytecoin, une pièce de CryptoNight avec une capitalisation boursière d’un peu moins de 1 milliard de dollars, pourrait être attaquée à 51 % en utilisant la location de puissance de minage pour l’équivalent de seulement 557 $.

Le Litecoin Cash, récemment né du fork de Litecoin, ne nécessiterait que 343 $ pour une attaque d’une heure, alors que Bitcoin aurait besoin de 554 000 $ et Ethereum de 360 ​​000 $. De son côté, Bitcoin Cash aurait besoin de seulement 72 000 $.

« Il n’est pas prévu d’encourager ou d’aider à commettre une attaque, mais plutôt d’amener les gens à parler du problème et des solutions potentielles », lit-on sur le site Internet de 51Crypto.

L’INDUSTRIE A ATTRAPÉ PAR SURPRISE ?

Les chiffres arrivent à peu près une semaine après la publication d’un article de blog consacré à la sécurité et la vulnérabilité des coins exécutant un algorithme de preuve de travail (PoW). Un chercheur brésilien a déterminé que Ethereum Classic (ETC) pourrait être saboté pour 55 millions de dollars avec un bénéfice potentiel de 1 milliard de dollars, même s’il serait presque impossible d’écouler pour 1 milliard d’ETC sur le marché après une telle attaque.

Répondant aux annonces de 51Crypto, le créateur de Litecoin, Charlie Lee a semblé surpris, notant que le projet brésilien a indiqué que la « facilité » de lancer une attaque a considérablement augmenté par les services de location, supprimant les frais généraux d’achat de matériel coûteux.

« Ne faites pas confiance aux cryptomonnaie PoW qui ne sont pas la crypto maîtresse de leur algorithme de preuve de travail », a-t-il conseillé.

Les créateurs prétendent également que la liste est « destinée à mettre en lumière le risque d’attaque 51 % sur des cryptomonnaies plus petites », se référant spécifiquement à la récente attaque de Bitcoin Gold, qui a permis de récupérer 18 millions de dollars.


Pour monter votre RIG de minage par GPU, vous pouvez suivre nos tutoriels et me poser vos questions par mail à l’adresse suivante : mining@crypto-analyse.org. Je réponds à tout le monde aussi précisément que possible, il faut juste parfois être patient, car je traite les messages par ordre d’arrivée.
Pour être tenu informé des news et autres sujets concernant le mining, vous pouvez nous rejoindre sur Telegram :


Librement traduit de bitcoinist.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *