Swissport lance un programme pilote de Blockchain

Swissport lance un programme pilote de Blockchain pour son activité de manutention de fret, rapporte Air Cargo News le 29 mai. La société lance un programme pilote en coopération avec Olam, une organisation à but non lucratif visant à développer une plateforme open-source pour les partenaires de la chaîne d’approvisionnement.

Hendrik Leyssens, responsable des opérations cargo mondiales chez Swissport, a déclaré que la Blockchain pourrait accélérer les transactions, améliorer la sécurité et contribuer à réduire les coûts opérationnels. Il ajoute:

“Au-delà de la messagerie traditionnelle, la Blockchain pourrait éventuellement devenir la nouvelle norme permettant de surmonter le manque chronique de transparence, typique des chaînes d’approvisionnement fragmentées.”

DSC_0063

En plus de la manutention du fret, Swissport appliquera également son programme pilote de Blockchain à son activité de services aux passagers en s’associant à Winding Tree, une plateforme de distribution de voyages basée sur la Blockchain. Le partenariat se concentrera dans un premier temps sur l’application de la technologie à la distribution de services de voyage classiques à des voyageurs indépendants, tels que l’accès au salon des aéroports. Florian Eggenschwiler, qui supervise l’unité d’innovation de Swissport, a déclaré:

“Nous nous attendons à voir des avantages durables de cette technologie pour les industries mondiales fragmentées comme les services d’aviation et la chaîne d’approvisionnement. Cela changera probablement la façon dont les fournisseurs de services, les clients et les partenaires traiteront les uns avec les autres. Nous voulons nous familiariser avec ces technologies au début du cycle de l’innovation et nous nous associons à des leaders technologiques pour explorer son potentiel dans notre secteur d’activité pour différents cas d’utilisation.”

La Blockchain a gagné du terrain dans la chaîne d’approvisionnement et l’industrie de la logistique au cours des derniers mois. Récemment, un géant américain des transports, Norfolk Southern Corp., a annoncé son adhésion à la Blockchain in Transport Alliance (BiTA), qui vise à vulgariser et développer les applications de la Blockchain dans les secteurs du transport et de la logistique.

Walmart a annoncé en avril qu’elle était prête à utiliser cette technologie dans son secteur alimentaire, ce qui aidera l’entreprise à réduire le gaspillage, ainsi qu’à améliorer la gestion de la contamination et la transparence.

Traduit librement depuis cointelegraph.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *