Pirater une crypto de 2 milliards de dollars pour 1,5 million de dollars


Certaines monnaies fonctionnant par la preuve de travail (PoW) utilisent les mêmes algorithmes de minage que leurs homologues de plus grande taille, ce qui facilite grandement le piratage des réseaux plus petits par une attaque à 51 %.

SÉCURITÉ INTERNET

La technologie Blockchain est vénérée comme étant un système complètement sécurisé, mais ce n’est pas forcément le cas. Cette technologie est encore relativement nouvelle. En outre, alors que le prix des cryptomonnaies populaires augmente et qu’il y a plus d’intérêt financier à les attaquer, de plus en plus de gens chercheront des méthodes inventives et rentables pour profiter de cette industrie de 330 milliards de dollars de façon malhonnête.
Bien que les formules mathématiques derrière les blockchains soient solides et que la sécurité des cryptomonnaies les plus populaires soit jusqu’alors inégalée, il n’en va pas de même pour les crypto plus petites qui utilisent les mêmes algorithmes de minage que leurs grandes sœurs.
Un bon exemple est Ethereum Classic (ETC). Cette cryptomonnaie utilise le même algorithme qu’Ethereum, mais elle a un taux de hachage total beaucoup plus faible sur le réseau. Les mineurs obtiendraient le même taux de hachage sur leurs machines, quelle que soit la monnaie (ETC ou ETH) qu’ils choisiraient de miner.
Un mineur avec plus de 7 TH/s de puissance de calcul dans la liste ci-dessous est capable de mettre en place une attaque par consensus sur ETC en une heure. Et un mineur, comme Ethermine pool, peut le faire en allouant seulement 10% de sa puissance de hachage.

TUER DES BLOCKCHAINS À MOINDRE COÛT

Des chercheurs en cryptomonnaies de l’Université FECAP au Brésil ont montré qu’il ne faudrait que 1,5 million de dollars environ pour attaquer le réseau ETC et en tirer un joli petit bénéfice. Avec cette somme, vous pourriez effectivement mettre la monnaie en faillite, en accumulant près de 1 milliard de dollars en profit direct.
Si un mineur qui contrôlait seulement 2,5 % du taux de hachage d’Ethereum passait à ETC, il contrôlerait instantanément plus de 51 % du taux de hachage total du réseau. L’attaque ne serait même pas absurdement chère. Il en coûterait 2,5 % du taux de hachage, ce qui équivaudrait à environ 525 ETH, soit 318 000 $.
Le modèle de scénario d’attaque classique à 51 % explique que l’attaquant doit acquérir du matériel, mettre en place une infrastructure et payer les frais d’électricité. Les chercheurs ont utilisé le modèle Rindex v2.0 qui rend compte de la location de la puissance de hachage, ce qui pourrait s’avérer beaucoup moins cher que la mise en place complète d’une ferme de minage de cryptomonnaies.
Les chercheurs ont donné des chiffres pour Bitcoin Cash et Bitcoin Gold. L’exécution d’une attaque à 51 % sur le réseau BCH vous coûtera environ 250 BTC, soit 2 millions de dollars par jour. Bitcoin Gold pourrait être attaqué pour beaucoup moins, seulement 26 BTC environ, ou 200 000 $ par jour via les mêmes méthodes de location de puissance de hachage. Ceux-ci peuvent continuer jusqu’à ce que les développeurs mettent en place une mise à jour pour réparer l’attaque, ou que le prix de la pièce soit si bas qu’il n’est plus rentable d’attaquer le réseau.

SOMMES-NOUS CONDAMNÉS ?

Au moins cinq attaques à 51 % ont été effectuées sur des cryptomonnaies au cours des derniers mois impliquant des noms notables tels que Verge et Bitcoin Gold, mais la plupart des cryptomonnaies du top 10 ont un taux de hachage suffisamment élevé pour dissuader n’importe quel attaquant.
Il y a quelques idées en cours de développement qui pourraient rendre les attaques à 51 % impossibles à l’avenir. Des choses telles que la preuve d’enjeu (PoS), la mise à jour de l’algorithme de minage et le sharding peuvent grandement aider les réseaux susceptibles d’être attaqués.
N’oubliez pas que le seul moyen de garantir la sécurité d’une blockchain est de maintenir sa décentralisation au maximum. Plus elle le sera, plus on évitera ce type d’attaque.


Pour monter votre RIG de minage par GPU, vous pouvez suivre nos tutoriels et me poser vos questions par mail à l’adresse suivante : mining@crypto-analyse.org. Je réponds à tout le monde aussi précisément que possible, il faut juste parfois être patient, car je traite les messages par ordre d’arrivée.
Pour être tenu informé des news et autres sujets concernant le mining, vous pouvez nous rejoindre sur Telegram :


Sources: Bitcoinist.com et Medium.com

2 Commentaires sur “Pirater une crypto de 2 milliards de dollars pour 1,5 million de dollars

  1. Pingback: Ethereum Classic est prêt pour Aujourd'hui

  2. Pingback: Un site calcul les coûts des attaques à 51%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *