Plus de 8,5 millions de dollars en Bitcoin saisis par la police israélienne

Une action massive de lutte contre le blanchiment d’argent a été menée par le département informatique du Bureau du Procureur de la République. Il a déposé un acte d’accusation, alléguant que Hilmi Git avait réussi à commettre plus de 20 000 transactions frauduleuses en utilisant des cartes de crédit israéliennes, blanchissant l’argent par le biais du Bitcoin.

Halmi Git, un résident d’Hébron, a été accusé d’infractions multiples de fraude par carte de crédit, fournissant des moyens pour commettre un crime, mener des activités commerciales frauduleuses, et blanchir le tout grâce au Bitcoin. Il est rapporté que Git a réussi à accumuler un total de 1.071 Bitcoin au cours de ses crimes.

Au moment de cet article, le Bitcoin se négocie à 7 342,21 $, ce qui porte la valeur totale de la fraude de Git à un peu plus de 7,8 millions de dollars.

Selon l’acte d’accusation, Git a géré un réseau de forums et de sites Web utilisés pour fournir des informations sur la façon de commettre une série d’infractions informatiques. Ce forum aurait fourni des informations de carte de crédit volées. Alors que l’accès au forum était gratuit, les membres pouvaient acheter un abonnement «VIP» pour recevoir des données de carte de crédit «fraîches». Git a également publié différents guides qui violaient la loi sur les ordinateurs et le blanchiment d’argent.

Mais attendez … il y a plus! Selon certaines sources, Git a également organisé une autre escroquerie, en vendant frauduleusement des téléphones mobiles – souvent à des membres de ses propres forums – à des prix substantiellement réduits.

L’acte d’accusation décrit un plan dans lequel Git demanderait au client de transférer leur argent pour avoir le téléphone, après quoi il bloquerait le client du forum sans jamais avoir réellement envoyé le téléphone a ce dernier. Il publierait ensuite un avis positif au nom du client trompé, exprimant sa gratitude pour le téléphone mobile.

Le bureau du procureur d’Israël prétend que Git avait demandé que tous les paiements soient faits à Bitcoin. À ce titre, il aurait réussi à accumuler plus de 1 071 Bitcoin entre 2008 et 2018.

Le portefeuille Bitcoin de l’accusé a été saisi et les fonds qui s’y trouvent seront confisqués lorsqu’il sera reconnu coupable de ses crimes.

L’accusation demande également une prolongation de l’internement de Git jusqu’à la fin du procès en raison du risque potentiel de fuite ainsi que des craintes que l’accès à internet permette à Git de «poursuivre l’entreprise criminelle qu’il a créée au cours de la dernière décennie». Au vu de ce qu’il pense de ses méfaits, l’inquiétude semble plus que justifiée.

Ne montrant aucun remords, Git aurait déclaré:

“Nous sommes des voleurs, peu importe d’où nous pouvons prendre de l’argent – nous le prendrons, n’importe où – d’Israël, des États-Unis ou même de la lune – nous l’atteindrons et l’utiliserons.”

Traduit librement depuis bitcoinist.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *