UK : Ouverture de 24 enquêtes concernant des entreprises de cryptos

Les autorités britanniques ont ouvert 24 enquêtes sur des entreprises de crypto-monnaies au sujet de la conformité réglementaire financière, a rapporté le 25 mai le média local CityWire.

Répondant à une demande d’accès à l’information, le régulateur britannique Financial Conduct Authority (FCA) a également confirmé avoir ouvert sept rapports de dénonciation depuis le début de l’année.

Bien que la CAF n’ait pas mentionné quelles entreprises particulières figuraient sur son radar, une réponse à CityWire indiquait que les enquêtes étaient menées afin de «déterminer si elles pouvaient exercer des activités réglementées nécessitant l’autorisation de la FCA».

En ce qui concerne les conséquences possibles de son enquête, la CAF semble quant à elle laisser entendre qu’elle agirait en fonction de la gravité de toute entreprise en infraction, sans mentionner les paramètres qu’elle utiliserait pour juger des activités.

Selon la réponse de la FCA, la priorité des enquêtes est la protection des consommateurs:

“Si nous concluons qu’ils le sont, alors nous pouvons enquêter et prendre des mesures, afin d’identifier et de déterminer les questions qui présentent le plus grand risque pour les consommateurs.”

Les enquêtes de la FCA rejoignent les étapes réglementaires en cours dans d’autres juridictions majeures concernant la conformité des activités cryptographiques.

Plus tôt cette semaine, une enquête conjointe États-Unis et du Canada baptisée «Opération Cryptosweep» a été ouverte, ciblant des programmes d’investissement potentiellement frauduleux. Les enquêteurs en ont jusqu’à présent détecté environ 35 , a annoncé un communiqué de presse de la NASAA (North American Securities Administrators Association).

A Singapour, la banque centrale a émis des avertissements le 24 mai concernant huit bourses de crypto locales qui pourraient potentiellement enfreindre les lois sur les valeurs mobilières. L’Autorité monétaire de Singapour (MAS) a également confirmé avoir envoyé une demande à un émetteur de jetons d’ICO, lui demandant d’interrompre ses activités.

Traduit librement depuis cointelegraph.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *