Ukraine : possible peine de prison pour des policiers qui minaient des cryptos au commissariat

La police de la ville ukrainienne de Rivne fait face à trois ans de prison pour avoir miné une crypto-monnaie dans un commissariat de police, selon des informations parues cette semaine.

Selon le journal local 368 Media citant un document légal, le personnel du bureau de liaison du département de la police nationale du comté de Rivne a commencé l’exploitation minière au début de 2018 et l’a continué “pendant environ quatre mois”.

Les accusés, anonymes, sont maintenant accusé de vol d’électricité au commissariat de police, même si «on ne sait toujours pas exactement quelle puissance ils ont détourné», rapporte la publication.

L’opération est devenue publique en avril lorsque des membres du service de sécurité interne ukrainien ont découvert du matériel minier sur le site.

Le même jour, un autre travailleur a trouvé ce que les rapports décrivent comme «deux boîtiers en bois qui contenaient un ensemble de huit cartes graphiques, six blocs d’alimentation, deux disques durs, une carte mère et une tour d’ordinateur».

L’épisode curieux rapelle un autre cas d’implication douteuse dans les cryptos par les autorités ukrainiennes.

Comme Bitcoinist l’a déjà rapporté, la police, les agences de renseignement et même les politiciens ont tous provoqué des scandales en accumulant des réserves de crypto-monnaies ou en tentant de confisquer illégalement les fonds de tiers.

En août 2017, trois hauts législateurs ont admis posséder plus de 50 millions de dollars en Bitcoin.

En décembre, le personnel de sécurité a tenté de transférer les avoirs en Bitcoin trouvés sur leurs propres portefeuilles durant un raid douteux dans la résidence d’Anatoly Kaplan, PDG de Forklog.

“Je crois que cette situation étrange illustre parfaitement l’un des scénarios possibles dans la relation Etat / communauté-crypto”, a écrit Kaplan dans un communiqué à l’époque.

“C’est pourquoi nous avons décidé de le rendre public. Il ne s’agit pas tant de protéger mes intérêts personnels que de protéger les intérêts de toute la communauté.”

L’Ukraine est actuellement en train d’élaborer des lois pour réglementer et légaliser les crypto-monnaies.

Traduit librement depuis bitcoinist.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *