Une étude affirme que les sentiments des investisseurs influencent le prix des cryptos

Une étude récente de la Warwick Business School affirme que les lubies et les caprices des investisseurs dictent les prix des crypto-monnaies. L’étude affirme également que les indices économiques ne jouent pas un rôle significatif dans la définition de la dynamique du marché. En bref, les cryptos valent seulement autant que ce que les gens sont prêts à payer pour.

Daniele Bianchi, professeur adjoint de finance à la Warwick Business School, est l’auteur de cette recherche. L’étude a examiné les 14 principales crypto-monnaies en fonction de leur capitalisation boursière. La conclusion principale tirée était que le battage médiatique et les émotions ont joué les rôles les plus significatifs pour déterminer si le prix d’une crypto-monnaie augmente ou diminue. Selon Bianchi:

“Des études montrent des similitudes limitées entre le Bitcoin et l’or, mais en regardant les 14 plus grandes crypto-monnaies, la volatilité élevée de leur prix signifie qu’elles peuvent difficilement être considérées comme un instrument d’épargne fiable à court terme, sans parler du moyen et long terme.”

Selon Bianchi, contrairement à l’USD dont la valeur repose sur de nombreux paramètres tels que les déficits commerciaux et les taux d’intérêt, les prix des cryptos reposent sur des sentiments concernant la plateforme et les projets qui en découlent. Bianchi a également ajouté sa voix au récit de la bulle cryptographique en disant que le marché présente des similitudes frappantes avec la bulle Internet de la fin des années 90 et du début des années 2000.

Ainsi, il s’attend à ce que bon nombre des projets de jetons numériques actuels s’effondrent une fois que la bulle éclatera. Le professeur de finance a ensuite déclaré que les investisseurs en crypto, par conséquent, doivent trouver “l’Amazon” du marché des cryptos. Cette déclaration précédente est une référence au fait qu’Amazon était l’une des rares entreprises à survivre au crash dot-com.

Présentant son point de vue à ce sujet, Iqbal Gandham, le directeur général d’eToro, a reconnu le rôle du sentiment des investisseurs. Selon Gandham:

“Le sentiment du client est vraiment important quand il s’agit de nouvelles technologies et les cryptos ne font pas exception. En outre, la clarté de la réglementation, qui est actuellement une cible mouvante, affecte les prix et le sentiment. Personnellement, je pense qu’avoir un prix relativement stationnaire pendant quelques mois est positif, cela donne du temps à l’industrie pour mûrir.”

Essentiellement, Gandham dit que les sentiments des investisseurs à eux seuls ne tiennent pas compte de la valeur des crypto-monnaies. Alors que sur le sujet de la valeur, l’USD et de nombreuses autres monnaies fiduciaires fonctionnent sur la foi, une croyance dans la capacité du gouvernement à maintenir la valeur. Si ce n’est pas le sentiment des investisseurs, on se demande ce que c’est?

Martin Weiss, de Weiss Cryptocurrency Ratings, a récemment fourni une réfutation robuste de la rhétorique de Warren Buffett, qui dit beaucoup que  «le Bitcoin n’a aucune valeur». Weiss a identifié trois niveaux de valeur distincts pour le Bitcoin, à savoir la valeur intrinsèque, monétaire et la valeur d’échange.

Traduit librement depuis bitcoinist.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *