Le Conseil exécutif suisse appelle à une étude sur l'E-franc

Le Conseil fédéral suisse a demandé un examen des avantages et des inconvénients d’une cryptomonnaie, l’E-franc, soutenue par le gouvernement.

Le système bancaire suisse est déjà célèbre en soi, mais le Conseil fédéral du pays souhaite faire un pas de plus vers l’avenir financier (possible). Le conseil exécutif de sept membres a soutenu l’appel d’un législateur pour une étude sur les avantages et les risques d’une crypto-monnaie nationale (“l’e-franc”).

Cédric Wermuth, un jeune homme politique qui est vice-président du Parti social-démocrate, a soutenu l’initiative. Maintenant, le Conseil national suisse, la chambre basse de son parlement, doit approuver la proposition du Conseil fédéral. Si le Conseil national donne le feu vert, le ministère suisse des Finances poursuivra l’étude.

Le conseil exécutif a été mesuré dans ses remarques à ce sujet:

“Le Conseil fédéral est conscient des défis majeurs, légaux et monétaires, qui seraient accompagnés par l’utilisation d’un E-franc … Il demande que la proposition soit adoptée pour examiner les risques et les opportunités d’un E-franc et clarifier les aspects juridiques, économiques et financiers de l’euro.”

Bien sûr, la proposition correspond parfaitement à l’attitude du ministre de l’Economie du pays, Johann Schneider-Amman, qui a exhorté le pays à “devenir la crypto-nation”.

Au cours des derniers mois, un certain nombre de pays ont manifesté leur intérêt à développer leurs crypto-monnaies nationales, notamment la Chine, la Russie, la Suède, la République des Îles Marshall et l’Indonésie. Cependant, aux États-Unis, les membres de la Réserve fédérale n’ont pas été si amoureux de l’idée.

En fin de compte, il y a beaucoup de préoccupations qui doivent être traitées avant qu’une monnaie numérique de la banque centrale devienne même réalisable à distance. Une approche prudente est clairement justifiée.

Traduit librement depuis ethnews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *