Les premiers contrats réglementés d'Ethereum bientôt négociés

Les premiers contrats à terme d’Ethereum réglementés au monde commenceront bientôt à être négociés sur Crypto Facilities, la plateforme de négociation de crypto-monnaies britannique.
La société basée à Londres – qui est régulée par la Financial Conduct Authority (FCA) – a annoncé vendredi qu’elle listerait un contrat à terme sur l’Ethereum, offrant aux investisseurs institutionnels la possibilité de faire du long ou du court sur le prix de l’Ether sans la réglementation et les risques de garde associés à la négociation de l’actif sous-jacent. Les contrats commenceront à être échangés à 16h, heure britannique.
Le directeur général de Crypto Facilities, Timo Schlaefer, a déclaré dans un communiqué qu’il pensait que la présence de futures réglementations apporterait plus de liquidité à l’Ethereum, qui est déjà la deuxième plus grande crypto-monnaie au monde par sa capitalisation boursière.

“L’Ether est la deuxième crypto-monnaie la plus liquide après le Bitcoin, négociant des milliards de dollars par jour, et nous sommes ravis de lancer des ETH à terme. Le réseau d’Ethereum est la chaîne de blocs prééminente pour les contrats intelligents, et nous croyons que ce nouvel instrument de négociation attirera plus d’investisseurs et apportera plus de liquidités sur le marché.”

Akuna Capital, société de négoce basée à Chicago, et B2C2, société de marché basée à Londres, fourniront des liquidités pour le contrat à terme sur l’Ethereum.
Toby Allen, responsable des actifs numériques chez Akuna, a déclaré que l’entreprise “attend avec impatience de voir ce produit indispensable combler une lacune sur le marché. L’ajout d’un produit à terme permet aux traders de cryptos de prendre des positions longues et courtes concernant l’ETH et constitue un autre pas de géant dans le développement de la classe d’actifs crypto. ”
Crypto Facilities propose déjà des opérations à terme pour  leBitcoin et le jeton XRP de Ripple, ses données de trading sont incluses dans le Bitcoin Reference Rate (BRR) de CME Group, utilisé pour calculer le prix du contrat à terme du Bitcoin de la bourse de Chicago.
La semaine dernière, des chercheurs de la Réserve fédérale ont publié un rapport affirmant que le lancement de contrats à terme sur le Bitcoin sur CME déclenchait un déclin généralisé du marché de la crypto-monnaie, car il offrait aux investisseurs la possibilité de prendre facilement des positions courtes sur l’actif naissant. Cependant, la plupart des analystes estiment que la présence de ces produits financiers est probablement haussière pour la classe d’actifs à long terme.
Traduit librement depuis CCN.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *