Une start-up crypto migre au Canada

CBlocks, une entreprise de crypto-monnaie basée à Miami, déménage au Canada pour éviter les problèmes réglementaires existants aux États-Unis. L’entreprise n’a pas été en mesure d’obtenir des conseils juridiques clairs concernant son statut, d’où le déménagement. Les lois sur les crypto-monnaies au Canada étant beaucoup moins rigoureuses qu’aux États-Unis.

Selon les co-fondateurs de l’entreprise, ils ne sont pas sûrs de la façon dont les organismes de réglementation classifieraient la société. Ils auraient même embauché deux avocats venant de différentes entreprises, mais en vain. Les deux avocats n’ont pas pu parvenir à un consensus concernant le statut de l’entreprise en vertu des règlements américains en vigueur.

Auston Bunsen, l’un des co-fondateurs de CBlocks a déclaré que:

“Ils ne peuvent pas s’entendre sur le fait de savoir si nous sommes une entreprise de services monétaires ou non.”

Obtenir une réponse précise à la question de savoir si l’entreprise est une entreprise de services monétaires ou non est d’une importance capitale. Une entreprise de services monétaires doit se conformer à des lois strictes en matière de déclaration et de tenue des registres.

Selon Bunsen, l’un des avocats a même indiqué que l’entreprise pouvait s’inscrire en tant que «société de souvenirs». Cette désignation ne convenait toutefois pas aux co-fondateurs.

Compte tenu du fait que la startup est impliquée dans le marché des crypto, la conformité statutaire est de la plus haute priorité. La dernière chose que les fondateurs veulent, c’est aller à l’encontre de la loi et être obligé de payer des frais énormes. Avec tout cela en tête, les co-fondateurs ont décidé de déménager au Canada, pays voisin.

Les règlements sur les crypto au Canada sont beaucoup moins rigoureux qu’aux États-Unis. Bunsen dit que les entreprises de services monétaires n’exigent pas de procédures d’enregistrement rigoureuses. D’un point de vue économique, il est logique pour eux de déplacer l’entreprise. Pour obtenir une licence au Canada, un citoyen du pays doit être membre du conseil. Malgré le déménagement de l’entreprise au Canada, les co-fondateurs ont toujours l’intention de travailler à partir de Miami.

Auston Bunsen, PK Banks et Mario Aguayo ont créé CBlocks en janvier 2018. La société aide les crypto-analphabètes à investir dans les crypto-monnaies en achetant au hasard cinq cryptos. Ces jetons choisis sont chargés dans une clé USB cryptée et envoyés à l’investisseur. La clé USB agit comme un portefeuille.

La société vise à supprimer la difficulté initiale rencontrée par les traders de crypto pour la première fois, en particulier ceux qui ne comprennent pas le marché.

Traduit librement depuis Bitcoinist.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *