Le co-fondateur de Google parle de l'impact du minage de cryptomonnaies

Dans une lettre aux investisseurs, le cofondateur de Google, Sergey Brin, a déclaré que la demande pour les puissants ordinateurs utilisés pour miner l’Ether et d’autres cryptomonnaies a contribué à un « boom de l’informatique ».

Brin a écrit samedi que plusieurs facteurs ont conduit à une augmentation de la puissance de calcul qui a vu les propres processeurs de recherche de Google accélérer d’un facteur de 200 000 sur une période de 20 ans. Le premier facteur est le « bourdonnement constant de la loi de Moore », se référant à l’observation que la puissance de calcul par pouce carré d’une puce a tendance à doubler tous les deux ans.

Le deuxième facteur est l’augmentation de la demande de traitement, en partie de la part des joueurs et de leurs plates-formes gourmandes en puissance graphiques, mais aussi « étonnamment, des algorithmes de preuve de travail compatibles avec les GPU pour miner les principales cryptomonnaies actuelles, comme Ethereum. »

Les GPU, ou unités de traitement graphique, sont utilisées pour « miner » l’Ether : pour mettre à jour la blockchain de la cryptomonnaie par le biais d’un processus connu sous le nom de preuve de travail, qui implique une analyse rapide des fonctions cryptographiques. (Les mineurs d’Ethereum ne peuvent pas utiliser les GPUs beaucoup plus longtemps, étant donné qu’un matériel spécialisé a été développé par Bitmain).

 

 

Cependant, Brin ne pensait pas que l’un ou l’autre de ces facteurs était le plus grand contributeur au « boom » de l’informatique. Ce facteur, écrivait-il, est l’apprentissage automatique, une technique à forte intensité de données utilisée pour développer des systèmes d’intelligence artificielle capables de conduire des voitures, de reconnaître des visages ou de traduire des textes sans intervention humaine.

Google a exploré les utilisations de la technologie blockchain, les structures cryptographiques qui sous-tendent les cryptomonnaies telles que Bitcoin et Ethereum, mais a très peu mentionné les cryptomonnaies elles-mêmes — sauf pour interdire les extensions de navigateur pour l’exploration minière et les publicités d’ICO.

Pour monter votre RIG de minage par GPU, vous pouvez suivre nos tutoriels et me poser vos questions par mail à l’adresse suivante : mining@crypto-analyse.org. Je réponds à tout le monde aussi précisément que possible, il faut juste parfois être patient, car je traite les messages par ordre d’arrivée.

Pour être tenu informé des news et autres sujets concernant le mining, vous pouvez nous rejoindre sur Telegram :

Librement traduit de coindesk.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *