La police chinoise saisit 600 mineurs Bitcoin pour vol d'électricité

La police chinoise de la ville portuaire de Tianjin, dans le nord-est du pays, aurait confisqué 600 mineurs bitcoins dans le cadre d’un vol d’électricité présumé. Les machines ont été saisies après que l’exploitant local du réseau électrique ait signalé une hausse anormale de la consommation d’électricité, a rapporté mercredi l’agence de presse officielle chinoise Xinhua.

La compagnie d’électricité a observé des augmentations soudaines de la consommation. Le rapport a révélé que l’augmentation de la charge du réseau allait jusqu’à 28 % durant les plus gros piques. Une enquête a révélé une boîte de jonction qui aurait été trafiquée par des mineurs bitcoin qui ont court-circuité le réseau pour éviter les frais. La police de la ville a arrêté un individu et enquêté sur cinq autres pour leur implication présumée dans l’opération.

« Huit ventilateurs de grande puissance ont également été saisis », a déclaré Xinhua, citant la police de Tianjin, ajoutant que « c’était le plus gros cas de vol d’électricité ces dernières années ».

Le minage de cryptomonnaies est un processus gourmand en énergie qui récompense les mineurs avec la monnaie de réseau qu’ils soutiennent pour créer des blocs de transactions validées afin de les ajouter à une blockchain. Les bénéfices sont réalisés lorsque les récompenses liées au minage sont plus importantes que les coûts de la puissance électrique. Certains petits malins essayent donc de berner le système en ne payant pas l’électricité, ce qui augmente énormément leur rentabilité.

La Chine, qui était autrefois le plus grand marché de cryptomonnaie au monde, abrite toujours la majorité de la puissance de minage sur le réseau bitcoin, ceci en raison de l’électricité peu coûteuse et de la main-d’œuvre bon marché. Plus tôt cette année, une répression menée par la banque centrale chinoise sur des opérations de minage a permis au gouvernement de déclarer qu’il pourrait « dire » aux autorités locales du pays de réguler la consommation d’énergie des mineurs bitcoin afin de « réduire graduellement leur échelle ».

Alors que le rapport a depuis été réfuté, il y a un exode indubitable des mineurs de cryptomonnaie qui quittent la Chine. Bitmain, le géant minier chinois, a déjà établi une nouvelle filiale en Suisse dans le cadre de son projet de création de fermes de minage aux États-Unis, plus précisément dans l’État Washington ou l’électricité est bon marché.

Pour monter votre RIG de minage par GPU, vous pouvez suivre nos tutoriels et me poser vos questions par mail à l’adresse suivante : mining@crypto-analyse.org. Je réponds à tout le monde aussi précisément que possible, il faut juste parfois être patient, car je traite les messages par ordre d’arrivée.

Pour être tenu informé des news et autres sujets concernant le mining, vous pouvez nous rejoindre sur Telegram :

Traduit librement depuis ccn.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *