La Géorgie devient l'épicentre de l'industrie du minage de cryptomonnaie en Eurasie

Généralement, lorsque les gens pensent aux emplacements des mines de Bitcoin, ils se tournent vers des pays comme l’Islande et la Chine continentale. Cependant, la plupart des gens ne savent pas que la Géorgie, un petit pays de l’Eurasie, est classée au deuxième rang des zones les plus rentables au monde pour le minage de cryptomonnaie. Elle se trouve juste en dessous de la Chine dans ce classement. 

Les mineurs de Cryptomonnaie affluent en Géorgie

La Géorgie est bien connue pour son vin, mais le pays commence également à se faire connaître comme une nation du minage rentable, où de plus en plus d’entrepreneurs cherchent à s’installer pour faire un maximum de profit. La Géorgie est un État démocratique situé au carrefour de l’Europe de l’Est et de l’Asie occidentale. Au cours des dernières années, les mineurs bitcoin et cryptomonnaie ont afflué vers la région géorgienne en raison de l’absence de réglementation à ce sujet et pour les coûts très faibles de son énergie, notamment dans le secteur hydroélectrique. Selon un rapport récent de NPR, la société américaine Bitfury représentait autrefois la majorité des installations minières géorgiennes, mais il y a aussi beaucoup d’autres petites exploitations et il en arrive de nouvelles chaque jour. Les installations minières géorgiennes de Bitfury existaient au-delà de la région de Tbilissi, mais, selon les rapports, le principal site de données de la société a été récemment vendu.

Photo by Jaanus Jagomägi on Unsplash

Beaucoup de mineurs se sont également installés en Géorgie, comme Bezhani Buzhaidze, un habitant de Telavi qui subventionne ses revenus en exploitant le bitcoin et le zcash. Buzhaidze explique dans sa récente interview que l’année dernière, il ramassait environ 800 $ USD par mois en minant du Zcash et que les coûts d’électricité étaient seulement de 80 $ par mois. Buzhaidze explique que quatre de ses amis participent également à l’industrie du minage géorgienne. Les Géorgiens rêvent de se passer des banques et de pouvoir être libres financièrement, raconte Bezhani Buzhaidze.

« Nous n’aurons plus besoin de banques », détaille Buzhaidze. « Ce sera bon pour la société. »

Bureaucrates géorgiens et exploitation minière Bitcoin

Même si les réglementations sont plus légères que d’autres pays, la banque centrale géorgienne a déclaré aux investisseurs potentiels que les cryptomonnaies peuvent être des « investissements risqués ». Cependant, beaucoup de Géorgiens souhaitent que l’industrie de la monnaie numérique prospère dans le pays. Récemment, un parti politique a miné des cryptomonnaies pour financer ses campagnes. Cependant, les estimations annuelles d’électricité de Bitfury indiquent que l’entreprise a utilisé 28 millions de kilowattheures de puissance par mois en Géorgie, ce qui a rendu certains dirigeants politiques mal à l’aise.

Certains bureaucrates de l’opposition prétendent également que l’ancien Premier ministre de Géorgie, Bidzina Ivanishvili, est secrètement associé aux opérations de Bitfury. Les documents publics montrent un fonds lié à l’un des bras d’investissement de Ivanishvili aurait permis à Bitfury d’emprunter des fonds, mais selon l’avocat de Bitfury, le prêt a été payé en totalité, et il explique qu’« il n’y a plus aucun lien financier. »

L’exploitation minière en Géorgie peut être très lucrative, car les prix de l’électricité dans la région peuvent être de l’ordre de 4 à 6 cents $/kWh selon la recherche de Galt & Taggart. Il y a 22 centrales hydroélectriques en construction en Géorgie et 72 centrales hydroélectriques déjà établies dans le pays. Les mineurs de cryptomonnaie du monde entier voient maintenant le pays comme une région rentable pour s’installer.

Pour monter votre RIG de minage par GPU, vous pouvez suivre nos tutoriels et me poser vos questions par mail à l’adresse suivante : mining@crypto-analyse.org. Je réponds à tout le monde aussi précisément que possible, il faut juste parfois être patient, car je traite les messages par ordre d’arrivée.
Pour être tenu informé des news et autres sujets concernant le mining, vous pouvez nous rejoindre sur Telegram :

 
Traduit librement depuis bitcoin.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *