Les universités sont la cible du minage illégal

Cet article provient d’une source externe et a été traduit librement pour le compte de Crypto Analyse.
L’extraction illégale de cryptomonnaie a connu une augmentation importante ces derniers mois, d’autant plus que les pirates se sont intéressés à des systèmes non sécurisés afin de s’y introduire pour y installer leurs mineurs. Selon l’analyse faite par Vectra, le secteur de l’enseignement supérieur est une des victimes comprenant la plus grande quantité de dispositifs infectés par des logiciels de minage illégaux.

Source: https://blog.vectra.ai/blog/the-alarming-surge-in-cryptocurrency-mining-on-college-campuses
Les pirates ciblent le secteur de l’enseignement supérieur
L’analyse de Vectra a permis de recueillir et de rechercher des données sur plus de 4,5 millions d’appareils surveillés dans 264 organisations différentes. Leur conclusion est que, pour 10 000 systèmes, environ 165 appareils étaient infectés. Ces chiffres ont mené à la découverte de plus de 1 403 événements malveillants pour 10 000 systèmes. Cependant, il s’est avéré que le secteur de l’éducation a encore plus de problèmes, avec 542 dispositifs infectés, et 3 715 événements détectés, soit près de trois fois le taux de détection normal. Les analystes estiment que la raison en est que de nombreux campus universitaires sont une cible idéale pour les pirates.

Les réseaux universitaires sont vastes et la plupart d’entre eux sont mal gardés. Une seule faille est suffisante pour qu’un pirate puisse entrer et infecter tout le réseau.

Les données utilisées dans cette recherche ont été recueillies entre le mois d’août de l’année dernière et janvier 2018. Cette période était également connue comme celle de la forte augmentation des prix des cryptomonnaies. 
Tous les mineurs illégaux ne proviennent pas des hackers
Bien sûr, les opérations de piratage sont la principale raison de ces résultats. Cependant, la recherche a montré que toute l’exploitation minière illégale n’a pas été faite par des pirates informatiques. Une grande partie provient de systèmes qui ne montrent aucun signe d’infection malveillante, ce qui amène à la conclusion que les étudiants des universités utilisent les ressources dont ils disposent pour autre chose que leurs études. Les étudiants ont installé leurs machines de minage dans les bâtiments de leur université afin de faire du profit sans payer l’électricité.
Mauvaise sécurité des réseaux universitaires
Les chercheurs de Vectra disent que de nombreuses entreprises ont une sécurité stricte en ce qui concerne les actions de leurs travailleurs. Cependant, on ne peut pas en dire autant des universités. Leurs réseaux ont souvent une sécurité minimale, ce qui n’est pas suffisant pour détecter des infections ou des activités illégales de ce type.
Les professeurs et les étudiants sont souvent livrés à eux-mêmes pour sécuriser leurs appareils personnels et ceux de l’université. Sans protection supplémentaire ou professionnelle, n’importe qui peut violer ces réseaux et appareils avec un minimum de connaissances.
Pour monter votre RIG de minage par GPU, vous pouvez suivre nos tutoriels et me poser vos questions par mail à l’adresse suivante : mining@crypto-analyse.org. Je réponds à tout le monde aussi précisément que possible, il faut juste parfois être patient, car je traite les messages par ordre d’arrivée.
Pour être tenu informé des news et autres sujets concernant le mining, vous pouvez rejoindre notre canal dédié sur Telegram en cliquant ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *