OKEx s'étend à Malte alors que la nation insulaire reste favorable aux cryptos

OKEx est la dernière société de crypto-monnaie en date à planifier une expansion européenne. Les raisons pour lesquelles les entreprises de crypto-monnaie se déplacent vers ce continent sont nombreuses,  les efforts de réglementation locaux ont permis aux entreprises d’y installer leurs bureaux plus facilement. Pour OKEx, le pays d’intérêt est Malte, qui a attiré un bon nombre d’entreprises au cours des derniers mois.

OKEX PREPARE UNE EXPANSION OUTRE-MER

Comme toute entreprise celles impliquée dans la technologie de la blockchain ou de la crypto-monnaie doivent continuer à évoluer et à s’étendre. En ce moment, OKEx fait exactement cela, car l’entreprise cherche à s’installer à Malte. Cette démarche est tout sauf surprenante, car nous avons vu d’autres entreprises faire des mouvements similaires au cours des quatre derniers mois. Malte est un pays européen avec des règlementations très crypto-friendly.

Pour OKEx, la décision d’étendre à Malte a beaucoup de sens. La société a rencontré le gouvernement et les régulateurs du pays pour discuter de cette expansion et mieux comprendre les plans législatifs et réglementaires de la nation insulaire. Jusqu’à présent, il semble que les exigences et les attentes sont acceptables pour toutes les parties concernées.

En outre, OKEx a fourni des commentaires écrits sur le paysage réglementaire actuel. Par la suite, les représentants de l’entreprise ont pris part à un dialogue ouvert pour confirmer que le gouvernement maltais maintiendrait son état d’esprit favorable à la crypto-monnaie à l’avenir. Sur la base de toutes ces informations, il semble clair que Malte veut se positionner davantage comme un hub majeur de la blockchain et des crypto-monnaies.

Le PDG d’OKEx, Chris Lee, a commenté ce développement :

Nous sommes impatients de travailler avec le gouvernement maltais car il est avant-gardiste et partage plusieurs de nos valeurs: les plus importantes sont la protection des commerçants et du grand public, le respect des normes anti-blanchiment d’argent et KYC, la reconnaissance de l’innovation et l’importance du développement continu dans l’écosystème de la Blockchain.

Il est clair pour tout le monde que Malte est l’une des rares nations européennes ouvertes d’esprit en matière de crypto-monnaie et de technologie blockchain. Ses régulateurs créent activement un environnement favorable, ainsi que l’infrastructure technique nécessaire au développement des deux industries. Les entreprises étant en mesure d’obtenir directement la sécurité juridique du gouvernement, nous verrons sûrement plus de ces évolutions dans un avenir proche.

Reste à savoir comment tout ceci affectera les autres pays européens. Mis à part Malte, il semble que seuls la Suisse et Gibraltar tentent d’avoir un impact positif sur ces industries. Pour une raison ou pour une autre, le reste de l’Europe reste encore à l’écart de la technologie de la blockchain et des crypto-monnaies, même s’il est évident que tout le continent peut bénéficier de ces industries avec des directives réglementaires appropriées.

Traduit librement depuis themerkle.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *