Weiss Ratings répond aux critiques des notes Ethereum, Bitcoin, EOS, NEO et Cardano

Weiss Ratings, la principale agence de notation pour les institutions financières, a publié un rapport de 14 pages en réponse à la critique et à la controverse des passionnés de crypto-monnaies pour avoir attribué à Bitcoin la faible note C +.

Weiss Ratings a lancé son premier service de notation de crypto-monnaie le 24 janvier 2018. L’entreprise basée en Floride a émis des notes aux crypto-monnaies en fonction d’un modèle qui examine de nombreux points.

Controverse sur les évaluations

Avant la publication officielle des notes Weiss pour les crypto-monnaies, son site Web a rencontré une attaque DDoS de la part de pirates coréens. Après l’attaque DDoS, de fausses notes ont inondé les médias sociaux.

Dans un communiqué, le fondateur de Weiss Ratings, Martin Weiss, a déclaré:

Nos évaluations sont basées sur des données solides et une analyse objective. Mais elles sont susceptibles de créer une controverse, y compris certaines notes qui peuvent surprendre certaines personnes.

Une chose que Weiss avait souligné était en effet correct; les notes en ont surpris beaucoup et ont soulevé des controverses dans l’espace crypto.

Les notes de Weiss sont basées sur deux points clés: Risque et récompense, principes de base et technologie. Le rapport spécifie précisément comment le Bitcoin se classe dans chacun de ces facteurs.

Risque et récompense

Le Bitcoin a été en baisse par rapport aux altcoins. Même en tenant compte de la flambée des prix en 2017, les investisseurs Bitcoin ont reçu moins de retour sur investissement que les autres altcoins. En 2017, le prix du Bitcoin a augmenté de 1 500%, en comparaison, le prix du Ripple a bondi de 23 000%. Par conséquent, les investisseurs altcoins ont reçu plus de récompenses que les investisseurs Bitcoin.

Le risque encouru par l’obtention de la devise pionnière s’explique de lui-même, mais cela a été très clair en janvier 2018.

Se référant à l’exactitude du modèle de Weiss, le rapport continue:

Cependant, ce n’est pas un problème avec la conception de notre modèle de notation. Au contraire, le modèle reflète de manière appropriée une vérité qui dérange au sujet de l’extrême volatilité et des risques sur le marché.

Fondamentaux

L’agence reconnaît les performances du Bitcoin en termes d’utilisation, de sécurité et de contribution des développeurs. Cependant, il est classé faible en ce qui concerne la capacité du réseau et la centralisation. Ces deux facteurs sont évidents car Bitcoin a souffert de la congestion du réseau et des frais de transaction élevés depuis un certain temps.

Le rapport postule que le Bitcoin facilite seulement quatre transactions par seconde et, en moyenne, chaque transaction coûte 10 $. De plus, seulement cinq énormes bassins miniers contrôlent plus de 70% du hashtrate, ce qui le rend plus centralisé.

La technologie

Le rapport Weiss souligne également que le Bitcoin a cette note en raison d’un manque de gouvernance. Le problème avec Bitcoin est qu’il ne peut pas s’améliorer confortablement en raison d’une gouvernance inadéquate. L’espace crypto évolue rapidement. Par conséquent, il est important de le mettre à jour et de l’adapter pour le rendre plus scalable et durable. La blockchain de Bitcoin n’est pas aussi scalable que les blockchains modernes.

Le rapport indique, “Bitcoin a la marque la plus forte et l’avantage d’être un précurseur. Mais d’autres ont l’avantage de la nouveauté, une longueur d’avance avec des défis pour la plupart résolus et de nouvelles fonctionnalités pour l’avenir. “

Weiss a décerné à Ethereum et EOS la note B tout en classant Steem par B moins. Cependant, aucune des crypto-monnaies n’a reçu un A. Les deux crypto-monnaies qui ont bénéficié des notes de Weiss étaient Cardano et NEO, les deux ayant reçus un B moins, et ça s’est reflété sur leurs prix.

Traduit librement depuis Btcmanager

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *