Des marchands immobiliers chinois investissent dans les cryptos

 
Les investisseurs immobiliers de Wenzhou, province de Zhejing, qui a la réputation d’être le berceau des hommes d’affaires les plus avisés de la Chine, se livrent au marché de la cryptomonnaie pour de nouvelles opportunités d’investissement. Au lieu de se concentrer sur le Bitcoin, ils se concentrent sur les “forks”
En 2008, un marchand de Wenzhou, surnommé Chen, a mis sur pied une équipe de spéculation immobilière avec une vingtaine de ses amis. Ils ont acheté des maisons dans la même rue, négocié sur le prix de vente, et sont allés chez le même agent pour vendre des maisons. Si quelqu’un vendait à un prix inférieur, Chen le chassait de l’équipe. Maintenant que les prix du logement diminuent mois après mois en raison de la politique de restriction du gouvernement central, Chen a vendu ses maisons et a utilisé les bénéfices pour investir dans les crypto-monnaies.
Il a commencé avec le Bitcoin, mais se concentre uniquement sur les forks. “Bitcoin va évoluer vers un jeu de capital pour les riches banquiers et financiers”, a expliqué Chen. “Je n’ai pas assez de capital pour les concurrencer, mais le prix du bitcoin va continuer à augmenter et simultanément le prix des monnaies venant des forks va augmenter.” Il a appris le concept d’un fork quand il a réalisé qu’il avait reçu gratuitement des Bitcoin Cash au mois d’août.
Les utilisateurs Bitcoin obtiennent généralement des coins issues des forks à un taux de 1: 1 comme BCH et BTG, mais certaines cryptos sont distribuées à un taux de 1:10 comme BCD, même 1: 10000 comme Bitcoin X. Chen estime que c’est la manière la plus directe pour les monnaies venant des forks pour attirer les utilisateurs. Normalement, quand une nouvelle monnaie est créée, il est difficile pour elle de gagner une reconnaissance de marque. Ces coins, cependant, n’ont pas à se frayer un chemin comme d’autres pièces, car ils ont la même base d’utilisateurs que Bitcoin.
Ces monnaies sont-elles durables ?
«Au début, ces monnaies ne valaient rien, mais au fur et à mesure que les volumes de transactions augmentent, les prix augmentent et chutent, ils attirent davantage l’attention», a déclaré M. Chen. Au cours des trois derniers mois, il a d’abord investi dans Bitcoin Cash (BCH), puis Bitcoin Gold (BTG) et maintenant Bitcoin Diamond (BCD). Il a acheté du BCH quand le prix était de 2000 RMB (300 $) et a été vendu quand il a atteint 19000 RMB (2800 $). Il cherche le prochain BCH.
Chen croit que quatre facteurs sont importants pour qu’une telle monnaie soit valable.

D’abord, l’équipe. Qui est derrière le projet ? Ont-ils la capacité de se développer ? Deuxièmement, le prix. Si le prix est déjà trop élevé, il n’y a pas de place pour augmenter davantage. Troisièmement, la base d’utilisateurs. Est-il listé sur plusieurs échanges? Une monnaie doit devenir globale pour contenir les risques politiques. Quatrièmement, la patience. Les “forks coins” gagneront plus d’engouement, mais cela prend du temps.

Chen invite maintenant les personnalités publiques et les grandes baleines à rejoindre son équipe de crypto. Il voit son équipe comme un petit fonds de capital-risque. Tant qu’un initiateur de projet dispose de ressources et se réjouit d’un petit investissement, il s’impliquera.
Son portefeuille d’investissement est composé de 10% de BTC, de 40-50% de “fork coins” et de 10% de tokens venant d’ICO. Il a expliqué que sa philosophie d’investissement est d’investir dans les inconnues. “Le monde change si vite, il est facile de rater une opportunité avant de s’en rendre compte. Gardez un œil sur ce que vous ne comprenez pas et c’est là que se trouvent les opportunités. ”
Une news de plus qui prouve que l’immobilier et la blockchain ne sont pas incompatibles. Bien au contraire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *