Interdiction des contrats à terme sur le Bitcoin en Corée du Sud

​L​e régulateur ​sud-c​oréen fait​ une fois de plus​ sonner le glas de l’interdiction.
Selon un rapport local, le principal organisme de contrôle financier et de surveillance de Corée du Sud a interdit aux sociétés de valeurs mobilières de lancer des contrats à terme sur le Bitcoin.
La Commission des Services Financiers de la Corée du Sud (le FSC) aurait publié une directive interdisant aux institutions financières de proposer à leurs clients des produits financiers s’apparentant à des contrats à terme sur le Bitcoin.
Selon un rapport de Business Korea le régulateur coréen ne reconnaît pas le bitcoin comme “un actif sous-jacent aux produits dérivés” et ne peut donc pas être listé comme un instrument financier pour les opérations à terme.
Cette interdiction préventive devance plusieurs sociétés de valeurs mobilières coréennes qui se préparaient à mettre en place des contrats à terme sur le Bitcoin. La Shinhan Financial Investment Co. et eBest Investment & Securities Co. auraient toutes les deux annulé des séminaires client prévus la semaine prochaine et qui portaient sur les contrats à terme sur le Bitcoin.
On peut lire dans le rapport que “c’est la première fois que les autorités sud-coréennes interdisent le trading d’un produit spécifique”, d’après un représentant du secteur sud-coréen des valeurs mobilières. “Il semble que [les autorités] aient pris cette décision en se préoccupant des conséquences sur le marché si cela devenait incontrôlable, sachant qu’à ce jour aucune position n’a été prise sur les crypto-monnaies“.
Cette interdiction radicale imposée par les régulateurs sud-coréens fait penser à l’interdiction des ICOs fin Septembre, suite à la décision de la Chine d’interdire la collecte de fonds en crypto-monnaies.
 
Néanmoins et pendant ce temps, le Japon adopte une approche résolument encourageante, il reconnaît le Bitcoin comme un moyen de paiement légal depuis Avril, et voit une grande institution financière se préparer à lancer son propre produit dérivé sur le Bitcoin. En effet, le Tokyo Financial Exhange, comptant JPMorgan Chase parmi ses membres, est en train d’accélérer la mise en place de ses contrats à terme pour mi-2018.
Dès dimanche, Cboe Chicago lancera ses contrats à terme sur le Bitcoin, devenant ainsi la première bourse américaine réglementée à le faire. Il vole la vedette à son concurrent CME qui lancera ses futures le 18 Décembre. Le Nasdaq de New York, la deuxième plus grande place boursière au monde, prévoit également de proposer des contrats à terme sur le Bitcoin avant mi-2018.
 
Traduction libre depuis cryptocoinnews.com
Lien de l’article source: https://www.cryptocoinsnews.com/breaking-south-korea-preissues-ban-bitcoin-futures-trading/
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *